Le Maître et Marguerite, un roman de Mikhaïl Boulgakov, mis en scène par Igor Mendjisky.

Les élèves de 3e étaient invités ce mardi 21 janvier au théâtre de Verre de Châteaubriant où ils ont assisté au spectacle Le Maître et Marguerite, un roman de Mikhaïl Boulgakov, mis en scène par Igor Mendjisky.

Le roman est une critique de la société russe sous la dictature de Staline qui entremêle trois histoires : celle du diable, Woland, maître en magie noire, qui débarque à Moscou dans les années 30 pour y semer le trouble et le chaos. Celle de Ponce Pilate, procurateur de Judée qui fit condamner et crucifier Jésus de Nazareth au Ier siècle et celle, enfin, de l’amour qui unit le Maître, l’écrivain lui-même, et sa maîtresse Marguerite.

Mendjisky réussit une belle endiablade. Les deux heures du spectacle filent comme une flèche entre les scènes burlesques et échevelées, la tension dramatique et les passages musicaux. Une pièce qui a pu surprendre nos élèves car associant le jeu, la vidéo, le son et la lumière, elle s’écarte des règles habituelles du théâtre classique et abolit la frontière entre le comédien et le spectateur, ce qui a fort intrigué et amusé nos jeunes, invités à monter sur scène pour se joindre au spectacle. Une performance remarquable des comédiens qui endossent plusieurs rôles puisqu’à eux huit, ils incarnent 18 personnages du roman mythique et puissant de Boulgakov ; changeant de costumes et de langue constamment, évoluant avec une aisance déconcertante de l’aliéné moscovite qui parle russe au procurateur de Judée qui s’exprime en hébreu ou en grec ancien. Une mention toute spéciale au gros Béhémot qui a séduit tout le monde.

Bravo donc à Igor Mendjisky, présent hier soir sous les traits d’Ivan Biezdomny, qui signe avec Le Maître et Marguerite une adaptation réussie de ce roman réputé impossible à mettre en scène. Pari relevé.

Une très belle soirée, appréciée des élèves et de leurs professeurs.

Vanessa Bilik

LE-MAITRE-ET-MARGUERITE_4200166316906630733
Boulgakov2
Boulgakov7